Accueil Avatar de Thierry Gaillard

Pilotage de projets numériques de A à Z.

À votre écoute

Contactez-moi

Cinq méthodes pédagogiques pour élaborer vos formations.

Pédagogie et méthodes sont intimement liées lorsque l’on crée une formation. Une méthode pédagogique renforce l’art d’enseigner, c’est-à-dire de faciliter l’apprentissage d’un savoir sous forme de connaissances, d’un savoir-faire sous forme de compétences et d’un savoir-être sous forme d’attitudes. Il ne s’agit pas d’une méthode miracle, mais d’un ensemble d’instruments permettant d’adapter son comportement et ses pratiques aux caractéristiques des élèves.

Aujourd’hui, on distingue généralement cinq méthodes pédagogiques : la méthode magistrale, la méthode interrogative, la méthode découverte, la méthode démonstrative et la méthode analogique.

Dans cet article pour formateurs débutants, je détaille les avantages et les inconvénients des cinq méthodes pédagogiques apprises en formation.

Jeune femme devant son tableau vert utilisant les différentes méthodes pédagogiques.
Thierry Gaillard

Thierry Gaillard -

La méthode magistrale.

Le principe de la méthode magistrale considère que la connaissance est un savoir bénéfique aux apprenants. Elle assimile le travail à un savoir-faire qui est profitable aux stagiaires. Elle assigne des rôles précis au formateur/enseignant et à l’apprenant.

Type de connaissances.

La transmission des connaissances se fait par une approche théoricienne descendante.

Avantages / Inconvénients.

  • Avantages : transmission d'informations dans un temps imparti.
  • Inconvénients : le rapport entre le formateur et l'apprenant revient à un rapport maître/élève. Apprentissage par la prise de notes : acquisition faible. Il est nécessaire d’interroger l’apprenant en fin d'exposé pour vérifier l'apport des connaissances acquises.

Public.

Tout public, en particulier pour expérimenter.

Exemples de techniques associées.

Présentation orale ou un support écrit afin d’expliquer ou démontrer des concepts d’apprentissage : exposés, supports (cours, vidéo, infographie...) suivi d'une évaluation orale ou écrite.

La méthode interrogative.

Le principe de la méthode interrogative est de poser des questions aux participants pour les faire s’exprimer sur leurs connaissances.

Type de connaissances.

La méthode interrogative repose sur trois principes de base :

  • La connaissance d’un procédé ou d’un concept ne peut être apprise si elle n’a pas été comprise en amont par l’apprenant.
  • Le formateur est celui qui détient le savoir et le savoir-faire. Son rôle est de poser des questions à l’apprenant.
  • L’apprenant dispose des prérequis nécessaires pour suivre la formation. Il acquiert de nouvelles connaissances en répondant aux questions posées par le formateur.

Avantages / Inconvénients.

  • Avantages : identifier le socle de connaissances de l'apprenant.
  • Inconvénients : la possible mise en échec du participant et la méthode nécessite parfois une grande concentration qui peut entrainer de la fatigue.

Public.

Tout public.

Exemples de techniques associées.

  • Questionnaire.
  • QCM.
  • Post-it.
  • Débat.
  • Interview.

La méthode découverte.

Le principe de la méthode découverte s’appuie sur l’expérimentation, sur l’essai, sur la faculté à faire trouver la réponse.

Type de connaissances.

Les connaissances et les compétences ne peuvent être acquises que dans trois cas de figure :

  • Si l’apprenant s’engage lui-même dans cette démarche, c'est-à-dire s’il fait preuve d’une motivation intrinsèque pour l’apprentissage.
  • Si l’apprenant est impliqué dans un effort d’apprentissage collaboratif ou coopératif.
  • Si l’apprenant est engagé dans un processus d’action/expérience. Il devra tester en temps réel ce qu’il entreprend et valider ou invalider ses hypothèses, soit lui-même, soit en débattant avec d’autres apprenants.

Avantages / Inconvénients.

  • Avantages : favorise le travail collaboratif.
  • Inconvénients : le formateur ne détient pas forcément tout le savoir et peut même dans certains cas n’être qu’un guide ou un médiateur. Ses interventions sont donc limitées et son rôle va être de créer un scénario pédagogique pour amener l’apprenant à acquérir des connaissances en se trompant et en tâtonnant. Cela peut être déstabilisant et demande une grande implication de la part du formateur.

Public.

Groupes.

Exemples de techniques associées.

  • Études de cas.
  • Simulations.
  • Jeux de rôles.
  • Projets de groupe.

La méthode démonstrative.

L’objectif de la méthode démonstrative est de transmettre le savoir-faire et les connaissances du formateur en faisant lui-même les choses puis en faisant refaire par les apprenants.

Type de connaissances.

L’apprenant regarde et refait ensuite. C’est le cas de la mise en situation, ou de la démonstration : montrer et refaire selon le procédé détaillé. La méthode comporte donc trois étapes :

  • Montrer dans le but de démontrer.
  • Faire faire pour expérimenter.
  • Faire dire pour reformuler.

Avantages / Inconvénients.

  • Avantages : l'apprenant qui « fait », mémorise beaucoup plus que celui qui lit et entend. Évaluation rapide de la part du formateur des connaissances acquises.
  • Inconvénients : elle n'est pas adaptée à tout type de formation. Vigilance sur les étapes explicatives.

Public.

  • Petits groupes.
  • Individuels.

Exemples de techniques associées.

  • Expérimentation.
  • Mise en situation.
  • Démonstration.

La méthode analogique.

La méthode analogique consiste à transposer des connaissances dans un domaine, à un autre domaine.

Type de connaissances.

L’apprenant s’appuie sur une base connue dans un autre domaine.

Avantages / Inconvénients.

  • Avantages : s’utilise dans tous les types de contenus et de public. Il part d’une situation concrète pour mieux faire le lien avec le nouveau concept. Elle est particulièrement indiquée pour les débutants, car elle permet de lancer l’apprentissage sur une base connue dans un autre domaine.
  • Inconvénients : le temps d’animation peut être important. Une planification est nécessaire. Les participants risquent d’avoir une sensation de flou et peuvent se déconcentrer. Il faut donc faire attention aux interférences et avoir une analogie positive pour emmener le participant dans la visualisation.

Public.

Tout public.

Exemples de techniques associées.

  • Images/films.
  • Objets.
  • Histoires/Anecdotes.

Sources.