Accueil Avatar de Thierry P. Gaillard

Pilotage de projets numériques de A à Z.

Contactez-moi

Faut-il souscrire à Twitter Blue ?

Badge de vérification Twitter Blue.

Twitter est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés au monde. Il vient d’être racheté par Elon Musk qui mène, tambour battant, de grands changements chez l’oiseau bleu.

L’un de ces changements est la possibilité de souscrire un abonnement payant. Cet article vous permettra d’en savoir plus sur Twitter Blue et d’avoir une vue d’ensemble pour décider si vous souhaitez le prendre ou non.

Autant vous le dire tout de suite, je préconise de souscrire à l’abonnement Twitter Blue, ou tout au moins, de l’essayer. Voici les points que nous aborderons :

Thierry P. Gaillard

Auteur : Thierry P. Gaillard

Tag : Réseaux sociaux

Comment être admissible à Twitter Blue ?

Pour être éligible à la version payante de Twitter et obtenir la coche bleue, vous devez posséder votre compte depuis plus de 90 jours, fournir un numéro de téléphone confirmé et ne pas modifier votre nom, votre nom d’utilisateur ou votre photographie de profil pendant 30 jours.

L’objectif affiché, et nous y reviendrons, est d’empêcher les comptes avec une coche bleue vérifiée de se livrer à des pratiques trompeuses ou mensongères , telles que se faire passer pour quelqu'un d'autre ou utiliser de fausses identités. Le but est aussi de limiter l’influence des bots qui polluent Twitter avec des fakes news.

Quels sont les avantages de Twitter Blue ?

L’abonnement premium améliore l’expérience utilisateur grâce à plusieurs fonctionnalités exclusives. En particulier, il permet de :

  • Afficher une coche bleue vérifiée.
  • Publier des Tweets plus longs.
  • Télécharger des vidéos plus longues.
  • Annuler un Tweet après l'avoir envoyé, mais avant qu'il ne soit visible pour les autres.
  • Regrouper et organiser les tweets marqués dans des dossiers personnels et les découvrir plus tard.
  • S’authentifier via deux facteurs par SMS.
  • Modifier les Tweets dans les trente premières minutes suivant leur publication.
  • Personnaliser l’icône Twitter présente sur votre téléphone.
  • Afficher un NFT comme photo de profil.
  • Afficher 50 % de publicité en moins.
  • Bénéficier d’un flux des meilleurs articles partagés par ceux que vous suivez et les personnes qu'ils suivent.
  • Être davantage visible lorsque vous répondez aux Tweets des autres utilisateurs.

D’autres fonctionnalités moins importantes sont disponibles sur la page Twitter.

Quels prix pour Twitter Blue ?

  • Abonnement mensuel via la version web : 9.6 € par mois.
  • Abonnement mensuel via iOS et Android : 11 € par mois.
  • Abonnement annuel via la version web : 100.80 € par an.
  • Abonnement annuel via iOS et Android : 114.99 € par an.

Twitter Blue est-il une bonne affaire ?

Lorsque Elon Musk a annoncé qu’il souhaitait créer une version payante de son outil, les critiques ont été très nombreuses, en particulier chez les politiques, les artistes et les journalistes parce que la direction précédente les chouchoutait, ce qui n’est vraiment pas le cas d’Elon Musk.

Pourtant, l’abonnement payant est clairement une excellente idée, puisqu'elle va résoudre plusieurs problèmes que personne n’a réussi à résoudre jusqu’à présent :

  • Limiter l’impact de la publicité. Selon l’adage, si c’est gratuit, c’est toi le produit. La seule chose que l’on peut regretter, c’est qu’elle ne soit pas totalement supprimée. Il est quand même assez croquignolesque de constater que ceux qui se plaignaient du traitement opaque de leurs données (nécessaire à la publicité ciblée), se plaignent aujourd’hui de devoir payer.
  • Entrer dans un club. Payer une adhésion, c’est entrer dans un club dans lequel vous savez que tout le monde est une vraie personne. On paye pour s’assurer que les membres sont capables d’échanger, de discuter, d’argumenter. Les hordes de trolls qui tiennent des propos haineux en toute impunité ne pourront plus se cacher derrière l’anonymat confortable et seront susceptibles de poursuites s’ils adhèrent à Twitter Blue. Nul besoin d’usine à gaz juridique tel le Digital Services Act (DSA). Les non-membres, dont l’identité n’aura pas été vérifiée, verront leurs propos rester dans le cercle restreint de leurs abonnés (souvent très faibles).
  • Limiter l’impact des bots. À moins que les équipes de Musk ne se fassent hacker, ce qui n’est pas du tout impossible, les bots, qui relaient automatiquement des fakes news, seront bridés et trouveront moins d’écho qu’aujourd’hui.

Elon Musk l’a annoncé sur son compte Twitter le 28 mars dernier : à partir du 15 avril, seuls les comptes vérifiés Twitter Blue seront éligibles pour figurer dans les recommandations « Pour vous » (« For You » en anglais).

La rubrique « Pour vous » propose des tweets recommandés par l’algorithme qui viennent de personnes que vous ne suivez pas, mais aussi de certains comptes que vous suivez. La rubrique est épinglée en haut de votre chronologie afin que vous puissiez facilement basculer de l'onglet « Pour vous » à l'onglet « Abonnements ». Logiquement, les votes faits à travers les sondages nécessiteront d’avoir un compte Twitter Blue.

Tweet Elon Musk sur Twitter Blue
Tweet d'Elon Musk concernant Twitter Blue © Twitter

Alors, devriez-vous souscrire à Twitter Blue ?

Si Twitter est une plateforme qui vous est utile, sur laquelle vous souhaitez converser avec de vraies personnes et si vous n’aimez pas être floué par un bot et attaqué par des trolls haineux, alors, oui, vous devriez souscrire un abonnement.

Sources.