Accueil Avatar de Thierry P. Gaillard

Pilotage de projets numériques de A à Z.

Contactez-moi

Pourquoi LinkedIn change-t-il son algorithme ?

Logo de Linkedin qui change son algorithme

Découvrez les raisons qui ont amené LinkedIn a modifié son algorithme pour privilégier la pertinence plutôt que la viralité.

Cet article explore les changements récents dans le flux d'actualités LinkedIn, soulignant comment la plateforme vise à connecter les utilisateurs avec un contenu informatif et pertinent, et comment cela influence la façon dont les posts sont vus et partagés.

Une lecture essentielle pour les professionnels souhaitant réussir sur LinkedIn.

Si vous êtes un entrepreneur ou un responsable marketing digital utilisant LinkedIn pour partager ou interagir, ces changements vous concernent. Voici les points essentiels qui seront abordés :

Ces changements visent à mieux aligner le contenu du fil d'actualité avec l'objectif de LinkedIn, qui est de favoriser les connexions professionnelles et le partage d'informations pertinentes dans le monde des affaires.

Thierry P. Gaillard

Auteur : Thierry P. Gaillard

Tout savoir sur les réseaux sociaux

LinkedIn essaie de résoudre un problème.

Au cours des dernières années, l'activité sur LinkedIn a fortement augmenté, avec une hausse de 42 % du contenu partagé entre 2021 et 2023, une augmentation de 27 % du contenu vu, et trois professionnels rejoignant la plateforme chaque seconde.

Durant la pandémie, les publications sur LinkedIn sont devenues plus personnelles. Les gens ont commencé à partager des selfies et des photos de famille, comme ils auraient pu le faire sur Facebook. Certains utilisateurs ont même tenté d'exploiter l'algorithme pour gagner autant de « j'aime » et d'abonnés que possible.

Or, LinkedIn n'a pas pour vocation à devenir un Facebook professionnel. Il n'est pas conçu pour la viralité, mais pour le partage de connaissances. De nombreux utilisateurs de LinkedIn se sont plaints, exprimant le souhait de ne plus voir ce type de contenu, mais plutôt d'apprendre à améliorer leurs compétences professionnelles.

LinkedIn a donc entrepris de rendre son fil d'actualité plus pertinent et plus informatif, plutôt que simplement attrayant et accrocheur. À la suite de ces changements, la société a constaté une réduction de +80 % des plaintes concernant le contenu non pertinent sur les fils d'actualité.

En somme, LinkedIn s'efforce d'aligner davantage son contenu sur les besoins et les attentes de sa communauté professionnelle, en réduisant les contenus personnels et non pertinents, et en promouvant des informations plus utiles et pertinentes dans le contexte professionnel

Les deux grands changements dans le fil d'actualité de LinkedIn.

Voici en résumé ce qui a changé :

Vos abonnés verront davantage vos publications.

Cette demande vient directement des utilisateurs qui trouvent le contenu plus utile lorsqu'il est basé sur des connaissances et des conseils, et s'il provient de personnes qu'ils connaissent et apprécient.

Depuis ce changement, LinkedIn a constaté une augmentation de +10 % des personnes visualisant des publications provenant de personnes qu'elles suivent./p>

Les connaissances et les conseils sont désormais prioritaires.

Produire des contenus axés sur les conseils et les connaissances est le moyen principal pour vos publications d'atteindre des personnes qui ne vous suivent pas.

Les algorithmes évaluent le degré de connaissances et de conseils que contient une publication, puis la montre à d'autres utilisateurs susceptibles de trouver l'information pertinente et utile. LinkedIn privilégie l'aide à la performance et à la productivité de ces membres plutôt que la simple viralité.

Depuis que ces changements ont pris effet, LinkedIn a constaté une augmentation de près de +40 % des personnes explorant et visualisant du contenu basé sur des connaissances provenant de personnes en dehors de leur réseau.

Comment LinkedIn identifie-t-il les « connaissances et conseils » ?

Selon LinkedIn, voilà comment s'y prennent leurs algorithmes pour identifier les contenus permettant d'apprendre et d'être conseillé efficacement :

La publication s'adresse à un public spécifique.

LinkedIn examine chaque publication et se demande quel est le public visé. Cela peut concerner un petit nombre de personnes, comme des proches ou un domaine professionnel spécifique. Daniel Roth et Alice Xiong conseillent aux créateurs de contenus de réfléchir à ce qu'ils peuvent offrir pour aider les gens, car cela les aidera à atteindre le bon public.

L'auteur écrit dans son domaine de compétence principal.

LinkedIn évalue non seulement la valeur de votre publication, mais aussi votre autorité sur le sujet abordé. Par exemple, Daniel Roth explique que si quelqu'un sans compétence en géologie publie sur ce sujet, LinkedIn considérera cela comme un contenu de mauvaise qualité.

La publication reçoit des « commentaires consistants ».

Encore récemment, LinkedIn rendait viraux les posts qui obtenaient de très nombreux commentaires, même s'ils étaient vides et sans valeur. Cela a conduit certains à créer des pods, des groupes virtuels qui likait et commentait en masse les posts de leurs membres.

C'est terminé. Désormais, seules les publications qui obtiennent des commentaires réfléchis et pertinents, plutôt que vides et creux, seront récompensées. La plateforme examine également qui commente, et si les commentateurs sont de vrais professionnels dans le domaine, cela est vu comme un signal positif.

Enfin, répondre aux commentaires de votre publication est aussi susceptible d'apporter plus de visibilité. LinkedIn revient à la base d'un réseau social, c'est-à-dire à l'importance de la conversation.

La publication offre un point de vue.

LinkedIn utilise l'intelligence artificielle pour classer les publications en différentes catégories et vérifie si elles contiennent des opinions et/ou des conseils personnels. Elle cherche à voir si une publication offre des informations génériques (moins récompensées) ou des perspectives et des idées personnelles de l'auteur (plus récompensées).

Ce que LinkedIn considère comme un succès.

Certaines personnes cherchent à obtenir beaucoup de « j'aime » et d'abonnés sur LinkedIn pour renforcer leur marque et générer plus d'affaires. Et aussi parce que ce sont des métriques vaniteuses qui caressent l'auteur dans le sens du poil.

Les utilisateurs devraient réfléchir différemment désormais.

Au lieu de chercher à toucher un grand nombre d'individus, il convient d'essayer d'atteindre les bonnes personnes. C'est la raison principale pour laquelle LinkedIn ne récompense plus la viralité.

LinkedIn doit être considéré comme une version numérique du lieu de travail, où chacun tient des conversations individuelles. Aucune discussion unique n'est pertinente pour chaque personne de chaque équipe, tout comme aucun contenu unique ne devrait être pertinent pour tout le monde sur LinkedIn.

Sources.

  • Problem solver - Why LinkedIn Doesn't Want You Going « Viral ».
  • Alice Xiong - How We’re Surfacing Knowledge On LinkedIn.