Accueil Avatar de Thierry Gaillard

Pilotage de projets numériques de A à Z.

À votre écoute

Contactez-moi

Trouvez un professionnel pour l’organisation de vos voyages.

Ne confiez pas l’organisation de vos prochaines vacances à n'importe quelle organisation de voyages.

Agences réceptives, voyagistes, croisiéristes, conciergeries privées, agences de voyages, coachs voyage, plateformes touristiques et Travel Management Company du voyage d’affaires sont autant d'acteurs touristiques très différents.

Cet article vous permettra d'y voir plus clair pour choisir la vôtre.

Valise avec des étiquettes illustrant l'organisation de voyages
Thierry Gaillard

Thierry Gaillard - - Modifié le 12 octobre 2022

Les agences de voyages réceptives.

Les agences de voyages réceptives sont aussi appelées « Destination Management Company (DMC) », terme d'origine anglaise. Ce type de tourisme est qualifié de « incoming », car il s'occupe des clients qui arrivent à destination, que l'on réceptionne.

Les agences réceptives sont des producteurs/assembleurs locaux qui négocient avec les prestataires de leur périmètre pour organiser des visites culturelles, sportives ou ludiques, obtenir des réductions ou bien des avantages en nature. Elles apportent la logistique nécessaire à la réalisation optimale d'un voyage. Elles s'adressent à deux types de clientèles :

  • Les agences de voyages et les voyagistes situés dans des pays émetteurs. Elles répondent à leurs demandes de devis, réceptionnent leurs clients sur place, s'occupent de la logistique.
  • Les clients individuels sur place qui souhaitent acheter des excursions et des activités touristiques, le plus souvent organisées en petits groupes.

Les voyagistes.

Les voyagistes sont aussi appelés tour-opérateurs, terme d'origine anglaise. Ces opérateurs de voyages ont deux rôles principaux :

  • Assembler plusieurs types de prestations différentes (exemple : vols + hôtel) pour les revendre à un prix tout compris que l'on appelle « Forfait » ou « Package ». Les voyagistes travaillent avec de très nombreux fournisseurs tels que les compagnies aériennes, les hôtels, les guides touristiques, les agences réceptives, les autocaristes, les restaurateurs, les excursionnistes ou les compagnies de bateaux.
  • Obtenir de très gros rabais sur le prix des prestations en achetant un an à l'avance des capacités ou des stocks (nuits d'hôtels, sièges d'avion, excursions, etc.).

En achetant de grosses quantités d'un seul coup bien avant l'arrivée des touristes, les voyagistes bénéficient de très grosses remises. Elles leur permettent de proposer des packages beaucoup moins chers que si l'on se contentait d'assembler des prestations individuelles, et cela, même s'ils prennent une commission. Tout le monde y gagne.

  • Le fournisseur, qui écoule une partie de son stock longtemps à l'avance.
  • Le client qui obtient un prix beaucoup plus intéressant que s'il se débrouillait tout seul.
  • Le voyagiste qui produit un séjour qualitatif défiant toute concurrence en matière de rapport qualité-prix.

En revanche, le tour-opérateur prend un très gros risque en obtenant ces rabais, car s'il ne vend pas les stocks qu'il a achetés, il devra quand même les payer, au moins partiellement. Les voyagistes peuvent même affréter ou acheter des avions entiers, affréter ou acheter la totalité d'un hôtel si le flux de touristes est important et régulier.

C'est notamment le cas de certains voyagistes spécialisés dans les clubs de vacances qui franchisent des établissements entiers ou peuvent même en être propriétaires. Historiquement, les voyagistes distribuaient leurs séjours uniquement via les agences de voyages, jamais directement aux clients. Mais depuis quelques années et l'avènement du Web, ils sont de plus en plus nombreux à écouler une partie de leurs produits directement auprès du grand public, sans l'intermédiation des agences de voyages.

Les croisiéristes.

Ce sont des voyagistes spécialisés dans les voyages en bateau. Certains affrètent ou achètent des paquebots pour proposer des croisières aux quatre coins du globe à de très nombreux passagers, tandis que d'autres affrètent ou achètent de petits voiliers pour organiser de la plaisance de luxe.

Les conciergeries privées.

Pas spécifiquement réservées au monde du voyage, les conciergeries privées sont des sociétés ou des personnes qui s’occupent pour vous de différentes tâches quotidiennes. On les retrouve souvent dans les grands hôtels dont elles accompagnent les clients pendant leur séjour.

C’est tout l’intérêt de faire appel à elles : leurs connaissances approfondies de la ville ou de la région où elles sont implantées ainsi que leurs relations personnelles leur permettent d’ouvrir des portes qui seraient fermées sans elles.

Une fois à destination, elles sont les compagnes efficaces d’un séjour réussi, hors des sentiers battus. Le plus souvent, elles sont disponibles 24 h/24 et 7 j/7 et font preuve d’une très grande discrétion.

Les agences de voyages.

Une agence de voyages est un distributeur de voyages. Si elle a pignon sur rue, on dit qu'elle est offline. Si elle est sur internet, on dit qu'elle est online. Les agences de voyages qui vendent exclusivement sur Internet sont appelées des « Online Travel Agencies (OTA) ». Historiquement, elles revendent deux types de produits.

  • Des prestations sèches : vols, billets de trains, nuits d'hôtel, locations de voitures.
  • Des forfaits touristiques fabriqués par les voyagistes.

Les agences de voyages pratiquent un tourisme appelé « outgoing » car elles s'occupent des personnes qui partent, qui quittent leur territoire. Historiquement, elles revendaient les forfaits fabriqués par les voyagistes. Mais avec l'avènement d'Internet et leur désintermédiation croissante par les voyagistes, elles se sont mises à travailler en direct avec les réceptifs locaux pour fabriquer elles-mêmes des voyages sur-mesure à leurs clients.

Les coachs voyage.

Le métier de coach voyage est relativement récent. On les appelle parfois « travel planer ». Leur apparition correspond à l'arrivée du numérique qui facilite la recherche de solutions de voyages sur-mesure. Leur statut juridique est actuellement flou car non encadré par le code du tourisme. Généralement, ils ont deux types de clients.

  • Les clients individuels : du coup, cela les positionne en concurrents naturels des agents de voyages. Leur business model repose sur la facturation de frais de conseils et de recherches qu'ils effectuent pour leurs clients. À la différence des agents de voyages qui sont responsables de plein droit de la réalisation de votre voyage, les coachs voyage ne s'occupent que de la partie « conseil ». Vous devrez faire vous-même vos réservations et assumer les conséquences en cas de problème.
  • Les agences de voyages et les tour-opérateurs : ce qui fait d’eux des apporteurs d'affaires. De plus en plus de réseaux de tourisme font appel à ces professionnels pour démarcher des clients dans des régions où ils ont peu d'agences ou pour bénéficier de leur expertise concernant une destination. Rémunérés à la commission, ils sont le plus souvent autoentrepreneurs ou microentrepreneurs.

Les plateformes touristiques.

Une plate-forme touristique est un intermédiaire numérique mettant en relation, via Internet, des demandeurs et des offreurs de services touristiques. Par exemple, AirBnb met en relation des personnes qui recherchent des logements chez l'habitant avec des personnes disposant d'habitations offrant ce type d'hébergement. Booking met en relation des hôteliers avec des clients recherchant des hôtels.

Cinq caractéristiques définissent une plateforme touristique.

  • Une offre pléthorique couvrant un vaste éventail de besoins.
  • Une commission appliquée sur chaque transaction.
  • Une gestion directe par la personne morale ou physique qui propose son service (pas de contrat).
  • La possibilité pour chaque utilisateur de laisser un avis sur le prestataire.
  • Une infrastructure informatique très robuste pour supporter des dizaines de millions de comptes et de connexions internet simultanées.

Certaines plateformes touristiques s'occupent du paiement (ex : AirBnb, Evanéos), d'autres non (ex : Booking). La valeur d'une plate-forme repose sur la profondeur et la largeur de son offre, la qualité de la mise en vitrine, la facilité pour trouver ce que l'on cherche selon différents critères.

Les Travel Management Company (TMC).

Ce terme, inventé dans les années 2000 par American Express Voyages d’Affaires, a été repris par l'industrie touristique. Il désigne des agences de voyages spécialisées en voyages d’affaires, c’est-à-dire dans la délivrance de prestations touristiques (vols secs, locations de voitures, nuits d'hôtels, transferts, taxis, etc.) aux voyageurs d'affaires de sociétés clientes. Le plus souvent, elles n'ont pas pignon sur rue, mais travaillent plutôt dans des locaux comme toute autre entreprise. Voici leur principale utilité.

  • Elles mettent à disposition des outils de « Selft Booking Tools » pour que les femmes et les hommes d'affaires réservent eux-mêmes leurs voyages professionnels.
  • Elles proposent de puissants outils de reporting pour permettre aux responsables des achats de maîtriser la politique voyage de leur entreprise.
  • Elles aident les sociétés à négocier des conditions avantageuses auprès des prestataires (compagnies aériennes, chaînes d'hôtels, loueurs de voitures, etc.).
  • Elles mettent aussi à disposition des « Business Travel Center » où des conseillers voyages renseignent, réservent et assistent les femmes et les hommes d'affaires dans leurs déplacements professionnels.